À la Mère De Famille, confiserie fondée en 1761

facade angle

1761, Louis XV, sacré et couronné à Reims le 25 octobre 1722, règne sur la France ……. Pierre-Jean Bernard, un jeune épicier natif de Coulommiers, s’installe au 35 rue du Faubourg Montmartre dans l’actuel 9 éme arrondissement de Paris. Il fonde la maison Bernard, l’ancêtre de la confiserieÀ la Mère De Famille. La boutique qui se trouve dans un quartier en pleine expansion se développe et prospère.

1791, année de la fuite et de l’arrestation de Louis XVI et de sa famille à Varennes ……. Jean Marie Bridault, époux de l’une des trois filles Bernard, prend la succession de son beau-père Pierre-Jean.  Bridault est le fils d’une grand famille d’épiciers de la rue Saint Antoine. Prématurément veuf, Jean-Marie se remarie avec la jeune et belle Marie-Adelaïde qui devient le pilier de la maison.

faubourg

 

1807, nous sommes à l’époque du Premier Empire, Napoléon Bonaparte a été sacré empereur……… Jean-Marie Bridault décéde, Marie-Adelaïde reste seule avec 4 enfants. Courageusement elle prend la direction de l’épicerie. Sous sa férule la boutique connaît un essor très important, sa renommée dépasse les frontières du quartier.

Commence alors un âge d’or grâce à celle qui restera dans l’histoire comme la mère de famille.

logo

1810, c’est la consécration : Alexandre Balthazar Grimod de la Reynière, le père de la critique gastronomique consacre, dans son almanach des gourmets, une page à la jeune et jolie veuve Bridault dont il est secrètement amoureux. Il recommande l’établissement à ses lecteurs.

grimod

A la Mère de Famille vient de rentrer dans l’histoire gourmande de Paris. 

1823, après la défaite de Waterloo Napoléon est chassé, Louis XVIII occupe le pouvoir….. Ferdinand , le fils d’Adelaïde Bridault grandit dans la boutique et apprend le métier au contact de sa mère. Par la suite avec l’aide de sa femme Joséphine Delafontaine, Ferdinand  transforme l’épicerie en épicerie fine à la mode.

1856,  depuis le 2 décembre 1852, Louis-Napoléon Bonaparte est devenu l’empereur Napoléon III…… Ferdinand Bridault décède, ses 2 filles confient l’exploitation de l’affaire à des épiciers confiseurs. La boutique, axant son activité vers la biscuiterie, est alors l’un des tout premiers point de distribution du Petit Beurre LU.

petit-beurre

1895,  le capitaine Dreyfus  est solennellement dégradé dans la cour de l’Ecole militaire.
Première projection publique donnée par les Frères Lumière au Salon indien du Grand café de Paris …….
Georges Lecoeur parvient enfin à racheter la boutique de ses rêves. Il fait rénover la façade, édite les premières publicités et brochures.
A la Mère de Famille est en parfaite adéquation avec la Belle époque, avec l’esprit de fête qui règne dans le quartier grâce notamment aux Folies Bergères voisines.

1920, Georges Lecoeur transmet l’établissement à son apprenti, Regis Dreux, de retour de la guerre de 14-18.

interieurpruneaux

1934, le président du conseil Edouard Daladier est remplacé par Gaston Doumergue ….. La fille de Régis Dreux devenu Legrand succède à son père décédé en 1931.
Les Legrand adoptent Suzanne une petite cousine orpheline.
Suzanne consacrera toute sa vie à la boutique qu’elle ne quittera qu’en 1985.

CHOCOLATIER A LA MERE DE FAMILLE

1950, création du salaire minimum le smig…..
Suzanne épouse Albert Brethonneau apprenti depuis 1946.
Ensemble ils reprennent à la Mère de Famille et  oeuvrent à préserver et à développer l’enseigne.

1984, la devanture est inscrite aux monuments historiques … le peintre André Renoux  lui consacre une toile.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

1985, Décès de Michel Audiard , affaire du Rainbow Warrior .…..
Le devoir accompli, les Brethonneau prennent leur retraite.
C’est un amoureux du chocolat  Serge Neveux qui prend la suite.

2000,  dernière année du millénaire …..
Etienne Dolfi et ses 3 enfants Sophie, Jane et Stève succèdent à Serge Neveux.

2014, après 253 ans d’existence à la Mère de Famille se porte très bien ………
elle est même en pleine expansion avec une boutique en ligne, un corner au Printemps et de nouvelles adresses dans Paris !!!!

facade nuit

Aujourd’hui Julien Merceron, artisan chocolatier, apporte À la Mère de Famille son savoir faire et sa créativité.

Voici trois créations de Julien Merceron :   la mère poule 

merepoule

La poule mouillée ……..

poulemouillee

Pour la saint Valentin un cadenas d’amour .…… en chocolat bien sûr !

cadenas-amour

 

 

Sources.

http://www.lameredefamille.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 réflexions au sujet de « À la Mère De Famille, confiserie fondée en 1761 »

  1. Véritable institution qui a tant de fois aimanté ma gourmandise et celle de Christophe! J’ai bien du mal à dire non à mes pulsions chocolatées d’ailleurs je ne leur dis pas souvent non…rires!
    Une histoire passionnante qui est aussi très savoureuse sous ta plume, bravo pour ton article, je te souhaite une belle soirée, gros bisous
    Cendrine

  2. Quand la petite histoire rejoint l’histoire de France, et quand le talent du conteur nous tient ainsi en si délicate attention, alors l’histoire devient tout simplement la nôtre avec de subtils goûts de miel. Bravo pour ce partage !

  3. Quelle belle histoire à donner en exemple aux petits gourmands. Et aussi aux grands !
    Longue vie à La Mète de Famille !
    Peut-on commander par internet ?

  4. Quelle belle histoire à donner en exemple aux petits gourmands. Et aussi aux grands !
    Longue vie à La Mère de Famille !
    Peut-on commander par internet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *