Enfants de la haute ville, Jacques Prévert

john-frederic-lloyd-strevens-43-800x600
Paris  est  l’inspiratrice de nombreux poètes qui se sont armés de leur plume pour lui rendre hommage. 

Grand Bal du Printemps est une célébration de Paris, chantée en duo par un poète, Prévert, et un photographe, Izis. Un chant d’amour pour une ville. Jacques Prévert a toujours aimé et chanté Paris : il a été et demeure  » le poète de Paris « .

grand-bal-du-printemps-

 » Paris est tout petit / c’est là sa vraie grandeur « . Le Paris de Prévert est celui des quartiers populaires, des musiques de rue, des fêtes et de la misère, des enfants en liberté et des  » étranges étrangers « .

Le Paris de Prévert est une ville humaine, une ville au quotidien, avec ses grands malheurs et ses petits bonheurs.

 

Enfants de la haute ville.

Enfants de la haute ville
filles des bas quartiers
le dimanche vous promène
dans la rue de la Paix
Le quartier est désert
les magasins fermés
Mais sous le ciel gris souris
la ville est un peu verte
derrière les grilles des Tuileries
Et vous dansez sans le savoir
vous dansez en marchant
sur les trottoirs cirés
Et vous lancez la mode
sans même vous en douter
Un manteau de fou rire
sur vos robes imprimées
Et vos robes imprimées
sur le velours potelé
de vos corps amoureux
tout nouveaux tout dorés

Folles enfants de la haute ville
ravissantes filles des bas quartiers
modèles impossibles à copier
cover-girls
colored girls
de la Goutte d’Or ou de Belleville
de Grenelle ou de Bagnolet.

 

Poème dit par Jean-Marc Tennberg  acteur et poète français né à Pantin le 12 mai 1924 et mort à Lourmarin (Vaucluse) le  12 août 1971, dans un accident d’avion.

114263899

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *