Francis Lemarque le troubadour de Paris

AccueilGeneral500

Paris a été, et reste, une grande source d’inspiration pour un très grand nombre d’artiste, qu’ils soient français ou étrangers. Francis Lemarque, chanteur

compositeur,  est l’un de ceux qui symbolise le mieux la capitale.

Né le 25 novembre 1927 rue de Lappe dans une famille modeste, il  a huit ans, quand il commence à chanter dans les rues, il est contraint dès l’âge de 11 ans d’aller travailler en usine.

FLRueDeLappe-

Tout en exerçant divers métiers : garçon livreur, fourreur culottier, métallurgiste, camelot chapelier, tailleur pour dames, imprimeur, interprète il persévère dans la chanson et devra attendre ses 30 ans, en 1948, pour que sa carrière prenne son envol.

Au cours de sa carrière il a écrit près de 400 chansons dont « A Paris » devenue standard international.

pochette

En 1946, par l’intermédiaire de Jacques Prévert, il rencontre Yves Montand pour lequel il écrira une trentaine de chansons.

andre

Dans cette lettre Yves Montand lui rend un vibrant hommage.

lettreMontand

Chanteur engagé, Francis Lemarque a été censuré dans les années 1953 avec sa chanson « Quand un soldat« .

quand_un_soldat2

Avec Charles Trenet et Henri Salvador , Francis Lemarque a vécu l’une des plus longues et des plus riches carrières de la chanson française et nombre de ses titres appartiennent à la mémoire collective de la culture française.

Il fût  couronnée par plusieurs Grand Prix du disque de l’ académie Charles-Cros.

En 1966 il donne  40 récitals à Moscou, et à travers l’Union Soviétique.

Le thème de Paris et son éternel accordéon revient souvent dans les chansons de Lemarque par des descriptions des quartiers populaires.

Sa carrière sera celle d’un auteur et d’un chanteur profondément attaché au Paris populaire.

Marjolaine

 

En 2002 il a donné son dernier récital à Viarmes à l’âge de 84 ans.

Francis est décédé le 20 avril 2002 dans sa maison de La Varenne Saint  Hilaire dans le Val de Marne.

Il repose cimetière du Père-Lachaise à côté d’Yves Montand.

 

Plaque sur sa maison natale au 51 rue de Lappe.

plaque

 

Pour illustrer cet article nous avons choisi « La ballade de Paris » moins connue que « A Paris » mais qui est une véritable ode à la capitale.

La ballade de paris

Tant de poètes ont écrit
Des couplets des refrains
Sur Paris
Que je n´sais plus quoi chanter
Pour vanter ta beauté
Mon Paris
Est-ce ceci ou cela
Autre chose ou bien quoi
Je n´sais pas
Pourquoi j´suis tellement ému
En passant dans une rue
De Paris
J´ai trouvé sur les quais en flânant
Un vieux livre jauni par le temps
J´y ai lu les souffrances et les joies
Que tu as connues tout´ à la fois
Depuis le temps que tu vis
Tout´s tes rues ont écrit
Leurs romans
Romans d´amours qui se nouent
Se dénouent et qui meurent
DoucementOn s´est battu sous tes murs
Chacun de tes pavés
A servi
A défendre la liberté
Qui s´était réfugiée
Dans Paris
C´est la peine de tous les hommes
Qui t´as fait comme tu es
Mon Paris
Ils ont bâti la Concorde
Notre-Dame, les Tuileries
Tout Paris
Ils ont pris la Bastille en chantant
Construit la Tour Eiffel en flânant
Les années ont passé doucement
Mais Paris a gardé ses vingt ans
La Seine a creusé son lit
Entre les quais tout gris
De Paris
Il faut croire qu´elle s´y trouve bien
Puisqu´elle est encore là
Aujourd´huiCoda :
Est-ce ceci ou cela autre chose ou bien quoi
Je n´sais plus
Pourquoi j´suis tellement ému
En passant dans une rue
De Paris.
 interligne
<a href="http://www.youtube.com/watch?v=trR5uDzVHQk?hl=en"><img src="http://www.paris-a-nu.fr/wp-content/plugins/images/play-tub.png" alt="Play" style="border:0px;" /></a>
sources
http://www.lesamisdefrancislemarque.fr/index.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.