L’ assassinat de Henri IV par Ravaillac

Ravaillac_Housez

Vendredi 14 mai 1610, Henri IV décide de rendre visite à son ministre Sully malade, dans sa résidence de l’ Arsenal à l’est de Paris.

En début d’après-midi le roi monte dans son vaste carrosse, il est accompagné de quatre de ses officiers notamment le duc d’ Epernon et le duc de Montbazon.

 

Sully, ministre et ami du roi,  par François Pourbus le jeune, 1610. Musée national du château de Pau.

sully

 

Le domicile de son ministre étant proche du Louvre, le roi renonce à se faire escorter par la Garde à Cheval. Pour sa protection il se contente de quelques fantassins.

La veille, le 13 mai 1610,  Marie de Médicis l’épouse d’ Henri IV,  a été sacré reine de France en la basilique de Saint-Denis : voulant voir les préparatifs prévus pour l’entrée solennelle de la reine à Paris, le roi fait lever les rideaux de cuir de sa voiture.

 

Portrait de Marie de Médicis à la veille de son couronnement, par Pourbus.

0_Marie_de_Médicis_-_Frans_Pourbus_le_Jeune_-_Louvre_(INV1710)_-_(2)

 

Vers 16h15, arrivé rue de la Ferronnerie près des Halles et du cimetière des Innocents, le convoi est bloqué par une charrette de foin et une voiture à bras chargé de tonneaux qui manoeuvrent avec difficulté.

Ravaillac, qui suit le cortège depuis son départ du Louvre, profite de cet incident pour s’approcher du carrosse et frappe le roi à la poitrine de plusieurs coups de couteau.

Death-of-Henry4

Ravaillac ne cherche pas à s’enfuir, il est maitrisé, mis en à l’abri afin de lui éviter un lynchage, puis il est transféré à la prison de la conciergerie.

Henri IV meurt tandis que le carrosse repart vers le Louvre.C’est son fils de huit ans et demi, le futur Louis XIII qui devient roi de France, et sa femme, Marie de Médicis, qui devient régente.

 

Poignard pris sur Ravaillac par Jacques Nompar de Caumont, Maréchal de La Force

POIGNARD

Ravaillac, surnommé le rouquin au manteau vert, est rapidement jugé, et en tant que régicide, écartelé en place de Grève (l’actuelle place de l’Hôtel de Ville)  le 27 mai 1610.

Franz_Hogenberg_Franss_Rauaillart_der_morder_shnodt_1610

Arrêt du parlement de Paris condamnant à mort François Ravaillac.

Arrêt_du_parlement_de_Paris_condamnant_à_mort_François_Ravaillac_Page_117_-_Archives_Nationales_-_AD-148

 

François Ravaillac est né à Angoulême en 1577. Il est enseignant, mais aussi et surtout un fanatique religieux, qui reproche à Henri IV d’avoir fait la paix entre protestants et catholiques.

 

Portrait de François Ravaillac dans son pourpoint coupé « à la flamande » et armé d’un couteau (Gravure au burin anonyme)

François_Ravaillac

 

Plaque commémorative de l’assassinat d’Henri IV par Ravaillac, rue de la Ferronnerie à Paris 1er. .

plaque

Les armes d’Henri IV sont sculptées sur le sol, indiquant encore aujourd’hui le lieu du régicide.

plaque sol

La rue de la Ferronnerie en 1865 par Charles Marville.

028-rue-de-la-ferronnerie

 

La rue de la Ferronnerie de nos jours.

1280px-P1130462_Paris_Ier_rue_de_la_Ferronnerie_rwk

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.