La guinguette de l’île du Martin Pêcheur

haut

La première moitié du XXème siècle constitue l’âge d’or pour les guinguettes, alors que, au début des années soixante, le goût pour les week-ends plus éloignés, la mode du yéyé et du rock en annoncent le déclin. De nombreuses guinguettes ont été détruites.

Au début des années 90, avec l’apparition de nouveaux établissements et sous l’impulsion de quelques passionnés, les guinguettes ont rouvert une à une leurs volets, comme dans la chanson de Damia.

C’est le 1er mai 1993 que la guinguette de l’Ile du Martin-Pêcheur  ouvre pour la première fois ses portes au public.

 

verdure

A Champigny,  la guinguette est bien là, nichée sur son île , presque secrète dans son écrin de verdure.

 

affiche

 

Le fameux radeau qui était le seul accès possible à l’île, devenu le symbole de la guinguette, ne fût remplacé que le 22 février 2000 par une passerelle piétonne.

 

1

 

Dans une ambiance festive et bon enfant l’ont peut venir s’y restaurer ou  boire un p’tit verre de vin blanc qui fait tourner la tête !

 

resto

 

Pour les danseurs un orchestre est présent qui joue tango, valse, paso doble, madison ……

 

musiciens

 

La salsa pour  ……….   les plus jeunes !

salsa

 

Chaque année à lieu l’élection de miss Guinguette.

miss

 

Le 9 mars 2005,  « la société des amis de l’île du Martin-pêcheur », est régie par la loi de 1901.

Concernant les actions de solidarité, il en est une particulièrement importante , il s’agit du « Noël Solidarité ». En effet tous les 23 décembre de chaque année depuis 1993, un réveillon de Noël est organisé à la Guinguette pour les enfants défavorisés de Champigny.

Les enfants, accompagnés de leurs parents, participent à la soirée avec un repas, ils assistent à l’arrivée du Père Noël, les bras chargés de cadeaux, le tout au son de l’accordéon…

 

Comment se rendre à la Guinguette   :

iled

 

 

POCHETTE

 

 

LA GUINGUETTE A FERMÉ SES VOLETS PAR DAMIA
Paroles: Georges Zwingel, musique: Léon Montagné, 1935

La guinguette a fermé ses volets
Les joyeux triolets
De l’accordéon fusent
On voit comme sur un écran
Des profils inquiétants
Dont les ombres s’amusent.
On dit que pourtant un costaud,
Qui frisa l’échafaud
Pour des vendus qui rusent,
Vient d’entrer rageur.
En vengeur,
Oui, mais
La guinguette a fermé ses volets

Le rythme des pas incertains
Soudain,
Serait-ce l’heure?
Et dans l’accordéon plaintif,
Craintif, un son demeure…
Des jurons de voix mâles
Et des râles,
La chute de corps lourd
Hargneux, des coups sourds.

La guinguette a fermé ses volets
Le même son inquiet
De l’accordéon glace.
On voit, comme sur un écran,
Des couples haletants
Dont les ombres grimacent,
On devine, aux chocs, la fureur
Des costauds en sueur
Qui roulent et s’enlacent,
On voudrait bien voir
Et savoir
Oui, mais…
La guinguette a fermé ses volets

Le calme revient brusquement.
Vraiment,
Était-ce un leurre?
Pourquoi ces sanglots convulsifs,
Furtifs?…
Des femmes pleurent.
Là-bas, un couple traîne
Vers la Seine
Quelque paquet maudit!
Qui sombre en la nuit…

La guinguette a rouvert ses volets.
Les joyeux triolets
De l’accordéon fusent
Les lampions éclairent, discrets,
Les couples guillerets
En leurs ombres confusent.
On dit que ce soir, le costaud,
Qui frisa l’échafaud
Pour des vendus qui rusent,
Est sorti très gai.
Est-ce vrai?
Oui, mais…
La guinguette avait mis ses volets

La guinguette avait mis ses volets.

 

 

Sources.

http://www.guinguette.fr/

 

 

3 réflexions sur « La guinguette de l’île du Martin Pêcheur »

  1. Un très bel article rythmé par des notes émouvantes. Le charme des guinguettes est irrésistible, c’est une part de nos coeurs et de nos esprits. Ce renouveau est une excellente chose. J’ai toujours aimé danser, en dépit des souffrances de mon corps. La danse est une activité magnifique et tellement salutaire. On ne peut que se laisser emporter sur des rythmes chaloupés…

    Grosses bise Gérard, je vous souhaite une très belle soirée

    Cendrine

  2. Bonjour Cendrine,

    la renaissance des guinguettes est une très bonne nouvelle , elles font vraiment partie du patrimoine culturel. Je ne suis pas doué pour la danse mais j’adore la musique et j’observe avec bonheur le plaisir qu’éprouve les gens dès qu’ils reconnaissent les premières notes d’un air qui leur est connu.

    grosses bisess
    avec deux ss …simple principe de précaution

    gérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.