Les 10 bâtiments parisiens labellisés «patrimoine du XXe siècle» en 2016

teaserbox_1406669
La Commission du patrimoine et des sites d’Ile-de-France a proposé en 2016 d’allonger la liste des édifices méritant le label «patrimoine du XXe siècle».

Fin novembre cette commission a donné son feu vert pour une meilleure reconnaissance de dix édifices et ensembles urbains situés sur le territoire du département.

Les dix constructions qui ont donc été récompensées sont les suivants:
la Maison de la Radio, le Centre Pompidou, l’Institut du monde arabe, la Cité des Sciences et de l’Industrie et le Parc de la Villette, le ministère de l’Économie et des Finances, l’Opéra Bastille, la Grande Arche de la Défense, la Cité de la musique, la Bibliothèque nationale de France et le musée du Quai Branly.

Ces constructions bénéficient désormais du label «Patrimoine du XXe siècle», lancé en 1999. On en compte actuellement 2800 sur l’ensemble du territoire.

L’OPÉRA BASTILLE.

Inauguré en 1989, ce théâtre moderne, conçu par l’architecte uruguayen Carlos Ott, abrite une salle de spectacle principale de 2745 places, un amphithéâtre de 500 places, un studio de 230 places, des ateliers de fabrication de décors et de costumes ainsi que des locaux administratifs.

La grande salle de l’Opéra Bastille est une des plus importantes au monde en termes de capacité. En comparaison, le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut accueillir 2679 personnes assises et 1720 pour le Théâtre du Bolchoï. Et c’est plus de 2/3 du Metropolitan Opera de New York et ses 3800 places. L’Opéra Garnier s’approche des deux mille places assises.
OPERA-BASTILLE

 

LE CENTRE POMPIDOU.

Il est inauguré le 31 janvier 1977. Avec plus de 3 millions de visiteurs, Il devient vite  l’un des monuments les plus visités de France.

Aujourd’hui considéré comme un des bâtiments emblématiques du 20e siècle, le bâtiment de Renzo Piano et Richard Rogers avait été comparé par ses détracteurs à une «raffinerie de pétrole ». Il continua de susciter la polémique tout au long des années 1970 avant de devenir l’icône et le modèle qu’il est aujourd’hui.
b9dee03b5cc5dd02a372b947fa6de189_large

LA GRANDE ARCHE DE LA DÉFENSE.

Les architectes danois johan Spreckelsen et erik Reitzel conçoivent la grande arche comme une version du XXéme siècle de l’Arc de Triomphe de l’Etoile : un monument consacré à l’humanité et aux idéaux humanitaires plutôt qu’aux victoires militaires.

Inaugurée en 1989, au moment du bicentenaire de la Révolution, elle a la forme d’un cube évidé en son centre, mesurant 112 m de long, 106,9 m de large, pour une hauteur de 110,9 m. Le vide intérieur permettrait d’abriter la Cathédrale Notre-Dame de Paris.
kvefr1443s

 

LA CITÉ DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE.

La Cité est située dans le Parc de la Villette sur un emplacement occupé auparavant par les abattoirs de la Villette, dans le 19éme arrondissement. Cet établissement, spécialisé dans la diffusion de la culture scientifique et technique,  ouvre ses portes le 13 mars 1986.
1389-cite-des-sciences-et-de-l-industrie

 

LE MUSÉE BRANLY.

Le projet, porté par Jacques Chirac et réalisé par Jean Nouvel, a été inauguré le 20 juin 2006. Il est situé quai Branly, le long du quai de la Seine qui lui a donné son nom et au pied de la tour Eiffel.

Musée des arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques, sa fréquentation se situe à plus de 1 300 000 visiteurs en 2015 et à 14 millions depuis son ouverture.CECILE-GERARD-DIRECTICE-ARTISTIQUE-Quai-Branly-Dogon

 

INSTITUT DU MONDE ARABE.

Institut culturel consacré au monde arabe, il est situé dans le 5éme arrondissement entre le quai Saint-Bernard et le campus de Jussieu.

Inauguré le 30 novembre 1987 par François Mitterrand, l’édifice a été conçu par un collectif d’architectes  (Jean Nouvel et Architecture-Studio) qui a tenté une synthèse entre culture arabe et culture occidentale.
institut-du-monde-arabe-subventions

 

LA BIBLIOTHÈQUE FRANCOIS MITTERRAND.

À Tolbiac, la bibliothèque occupe un site de 7,5 hectares pour une esplanade de 60 000 m2. Le bâtiment est caractérisé par quatre grandes tours angulaires de 79 m chacune figurant symboliquement quatre livres ouverts. Chaque tour porte un nom : tour des Temps,tour des Lois,tour des Nombres,tour des Lettres.

Elle est située juste sur les quais de la Seine en face du quartier de Bercy, dans le 13ème arrondissement. Oeuvre de dominique Perrault, la bibliothèque a été inaugurée le 30 mars 1995.
1bnf1

 

LE MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES.

Souvent surnommé « Bercy » du fait de son installation dans le quartier de Bercy, dans le 12éme arrondissement, ce complexe architectural conçu par Paul Chemetov et Borja Huidobro, est réparti sur cinq bâtiments (baptisés respectivement : « Necker », « Vauban », « Colbert », « Sully » et « Turgot »), inauguré en 1989.

Avant cette date, les services centraux du ministère est dispersés sur plusieurs sites, la plupart se trouvant avec le ministre au Palais du Louvre, dans l’aile Richelieu (depuis mai 1871), et durent déménager à Bercy dans l’optique des travaux du «Grand Louvre ».
bercy2010

 

CITÉ DE LA MUSIQUE-PHILARMONIE.

Conçue par l’architecte christian de Portzamparc, inaugurée le 7 décembre 1995, la cité de la musique-philarmonie est située dans le 19éme arrondissement. Le bâtiment comprend un amphithéâtre de 250 places, une salle de concert modulable, pouvant accueillir de 900 à 1600 spectateurs.
Philharmonie-de-Paris-seen-from-Academie-de-la-music-et-danse-at-Cité-de-la-Musique-Paris-17.6.2015.-Foto-Henning-Høholt.-All-rights-reserved-450x600

 

MAISON DE LA RADIO.

Avec ses 2 hectares de superficie, la Maison de la radio est le plus vaste édifice jamais bâti en France. Une couronne de 500 mètres de circonférence et une tour centrale de 68 mètres élevées en 1963 par Henry Bernard y ont rassemblé jusqu’en janvier 1975 les services parisiens de l’ancienne ORTF.

Premier groupe radiophonique français, Radio France s’appuie sur sept chaînes complémentaires (France Inter, France Info, France Culture, France Musique, Fip et Mouv’), ainsi que sur les 44 stations locales composant le réseau France Bleu.
maisondelaradiochristophe_abramowitz

 

 

Sources.

http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/VISITES/labelxx/lieu_frameset.htm
immobilier.lefigaro.fr

2 réflexions au sujet de « Les 10 bâtiments parisiens labellisés «patrimoine du XXe siècle» en 2016 »

  1. C’est passionnant tout ça, excellent choix car ces monuments vêtus de modernité sont des points d’ancrage artistiques majeurs dans notre paysage urbain. Grosses bises Gérard et bon week-end
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *