Paris Poésie : «Dans Paris» de Paul Éluard

coloriage-geant-paris

Paul Éluard a participé plusieurs fois à des projets collectifs consistant à publier des poèmes ou des comptines pour les enfants. « Dans Paris » a été initialement publié dans Poésie intentionnelle et poésie involontaire (Seghers, 1989).  Ce poème a été réédité en 2001, aux éditions Rue du monde, dans la collection « Petits géants ».

 C’est une façon fantaisiste de découvrir une ville, en l’occurrence Paris.

Paul Eluard par son ami Picasso.
6a015433b54391970c01901c9ade2a970b-500wi

interligne

Poète de l’avant-garde et ami des cubistes, dadaïstes et surréalistes, Paul Eluard de son vrai nom Eugène Grindel (1895 – 1952) , a été l’une des principales figures de la poésie du XX°siècle.

surrea

Man Ray, Les Surréalistes, Paris, 1930 — Au premier plan de gauche à droite : Tristan Tzara, André Breton, Salvador Dali, Max Ernst, Man Ray. Au second plan de gauche à droite : Paul Éluard, Jean Arp, Yves Tanguy, René Crevel.

Il s’éloigne des surréalistes dans les années 1936-1937 et rompt avec le groupe en 1938.

Pendant l’occupation allemande de la deuxième guerre mondiale, Eluard fait partie de la Résistance. Il participe à la littérature clandestine à la tête du Comité national des écrivains de la zone Nord.

Le 18 novembre 1952, Paul Éluard succombe à une crise cardiaque à son domicile, 52 avenue de Gravelle à Charenton-le Pont.

Ses obsèques ont lieu le 22 novembre au Père-Lachaise où il est inhumé.

tombe

Le gouvernement refuse les funérailles nationales.

L’écrivain Robert Sabatier déclare : « Ce jour-là, le monde entier était en deuil ».

Dans Paris.

Dans Paris il y a une rue;
Dans cette rue il y a une maison;
Dans cette maison il y a un escalier;
Dans cet escalier il y a une chambre;
Dans cette chambre il y a une table;
Sur cette table il y a un tapis;
Sur ce tapis il y a une cage;

Dans cette cage il y a un nid;
Dans ce nid il y a un œuf,
Dans cet œuf il y a un oiseau.

L’oiseau renversa l’œuf;
L’œuf renversa le nid;
Le nid renversa la cage;
La cage renversa le tapis;
Le tapis renversa la table;
La table renversa la chambre;
La chambre renversa l’escalier;
L’escalier renversa la maison;
la maison renversa la rue;
la rue renversa la ville de Paris.

 

2 réflexions au sujet de « Paris Poésie : «Dans Paris» de Paul Éluard »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *