Pâtisserie STOHRER, la plus ancienne de France et de Navarre

accueil-devanture

Marie Leszczynska fut choisie pour être la femme de Louis XV parmi 100 princesses d’Europe en âge de se marier.Marie est la seconde fille  de Catherine Opalinska et de Stanislas 1er, éphémère roi de Pologne.

Le 4 septembre 1725, elle rencontre Louis XV, et le 5 septembre, ils se marient à Fontainebleau.

Marie Leszczyńska, par Alexis Simon Belle (vers 1730)MariaLeszczynska02vers1730

Marie Leszczynska emmène  « dans ses bagages » un jeune ouvrier prometteur : Nicolas Stohrer.

Nicolas a réalisé son apprentissage en pâtisserie à  Wissembourg (ville Alsacienne, française depuis 1680) dans les cuisines du roi Stanislas 1er  alors en exil.

En décembre 1725, soit plus de 3 mois après le mariage, la cour regagne Versailles. Stohrer enchante le(s) palais et il  devient le pâtissier officiel du roi  Louis XV.

 

Nicolas Stohrer est l’inventeur du baba au rhum.

A partir d’ une brioche sèche, que le Roi STANISLAS avait rapporté d’un voyage, Nicolas Stohrer inventa le BABA.

Il enrichit cette brioche en l’arrosant de vin de Malaga, en le parfumant au safran et en y ajoutant de la crème pâtissière.

Le Roi STANISLAS, lisant alors les contes des MILLES & UNE NUIT, passionné par le personnage de ce roman, baptisa ce nouveau gâteau L’ALI-BABA qui devînt plus tard le célèbre Baba au rhum.

baba

 

En 1730, après avoir officié cinq années à la cour de Versailles,  Stohrer ouvre une pâtisserie 51 rue de la rue Montorgueil au pied de Saint-Eustache.

Il ne reste toutefois aucune trace de la boutique originelle. Le décor actuel, classé monument historique, date en effet de la seconde moitié du XIXe siècle.

Depuis le 23 mai 1984 , le magasin est classé monument historique pour ses décors intérieurs créés par le peintre Paul Baudry, l’un des plus célèbres représentants de la peinture académique sous le Second Empire.

Paul Baudry d’après Nadar en 1862.

Paul_Baudry_1862-nadar

1

Décoration intérieure de Paul Baudry.

fresque

L’enseigne 

enseigne

Le 6 avril 2004 , pour les 100 ans de l’ Entente Cordiale France-Royaume-Uni, la reine Elisabeth II fit une visite à la boutique en compagnie du maire de Paris Bertrand Delanoë.

2

Le « Puits d’amour » au mille-feuille est un des produits phares de la pâtisserie amour

Le « puits d’amour » est perpétué par Stohrer depuis le début des années 1800.

La maison est aujourd’hui dirigée par Pierre Liénard, et fait désormais également traiteur.

 

Sources.

http://stohrer.fr

 

1 réflexion sur « Pâtisserie STOHRER, la plus ancienne de France et de Navarre »

  1. Alors là, nous parlons de mon temple de la gourmandise…rires! Je suis totalement « addict » des délices de la pâtisserie Stohrer et surtout de leur fameux éclair au chocolat. Christophe nous en ramène régulièrement quand il passe sur Paris.
    Très beau billet signé Gérard, j’avais commencé un article sur le sujet mais il a été interrompu par mes soucis de santé, qu’importe, je me rattraperai plus tard. En attendant, tu m’as mis l’eau à la bouche, voilà!!!
    Grosses bises et amicales pensées
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.