Sainte Geneviève, patronne de Paris

Puvisdechavanne-Genevieve2
Venus d’Asie, de nouveaux barbares, les Huns ont passé le Rhin. Ils sont six cent mille. Ils massacrent et détruisent tout sur leur passage.

LeuR chef, Attila, « laid comme le péché » se fait appeler « le fléau de Dieu ». Il se vante que l’herbe ne repousse pas là ou son cheval à posé les sabots.

L’épouvante marche devant lui.

Attila suivi de ses hordes barbares foule aux pieds l’Italie et les Arts (détail), Eugène Delacroix, 1847.
Eugene_Ferdinand_Victor_Delacroix_Attila_fragment

Voici qu’il s’approche de Paris. La terreur saisit les parisiens. Ils s’apprêtent à abandonner leur ville et à fuir loin de leurs foyers.

Une femme connue pour sa piété et sa bienfaisance, Geneviève, tente de les rassurer.  Elle leur prédit qu’Attila ne viendra pas à Paris. Ils ne l’écoutent pas et menacent de la tuer à coups de pierres.

Sainte Geneviève protège Paris des Huns devant l’Hôtel de Ville. Huile sur toile anonyme datant du début du XVIIe siècle. © Collections du Musée Carnavalet.
priere

Mais les parisiennes prennent parti pour elle et refusent de partir.
Le calme revient dans les esprits. Personne ne songe plus à s’éloigner. Or, il arrive qu’Attila se détourne vers Orléans.

Bientôt il est battu aux Champs Catalauniques et chassé de la Gaule.
Paris est sauvé.

La bataille des Champs Catalauniques.
2

Les Parisiens sont reconnaissants à  Geneviève de les avoir guéris de la peur et l’Église en fait une sainte.

Quand elle meurt , à 89 ans, en 512, on l’enterre dans une église qu’avait fait bâtir Clovis. Pour tous cette église devient l’église Sainte-Geneviève et la hauteur sur laquelle elle s’élève la Montagne Sainte-Geneviève .

St-Etienne-du-Mont

Plus tard, une abbaye du même nom fut construite dans le voisinage. De ces monuments il nous reste la tour Clovis, qui fait partie maintenant du lycée Henri IV.

Tour Clovis et  lycée Henri IV.
lpdp_79248-17

Au moyen âge, quand éclatait une épidémie, par exemple cette espèce de gangrène terrible qu’on appelait le Mal des Ardents ou Feu de Saint-Antoine, on prenait à l’église Saint-Geneviève la châsse qui contenait les reliques de la sainte et on la portait en procession à travers les rues de Paris. On espérait ainsi faire reculer le fléau.

La châsse se saint-Geneviève.
Châsse_Ste_Geneviève_Saint_Etienne_du_Mont

 

Cette toile de Gabriel-François Doyen montre les Parisiens invoquant sainte Geneviève pour qu’elle fasse cesser le fléau qui s’abat sur eux (église Saint-Roch).

4

 

Le peintre Puvis de Chavannes a retracé en de magnifiques fresques sur les murs du Panthéon les épisodes historiques ou légendaires de la vie de sainte-Geneviève, patronne de Paris  (la première image de cet article représente Sainte-Geneviève ravitaillant Paris).

Le panthéon au milieu du XIX éme siècle.
pantheon2

 

Puvis de Chavanne a réalisé au Panthéon ses plus belles fresques parmi lesquelles: La jeunesse de Sainte Geneviève et Sainte Geneviève de Paris.
5

Sainte-Geneviève veillant sur Paris.
veillant sur Paris

 

Sainte-Geneviève enfant,  en prière.
enfant en prière

 

L’enfance de Sainte-Geneviève.
l'enfance de sainte geneviève

 

 

Sainte-Geneviève sur la façade de l’église éponyme.
Ste_genevieve_st_etienne

Une réflexion au sujet de « Sainte Geneviève, patronne de Paris »

  1. Très bel article Gérard, tu peux être fier de toi, tu publies des choses passionnantes!
    Et pour la petite histoire, dans ma thèse de Doctorat, un chapitre était consacré à Geneviève et à Attila, au Panthéon etc… Souvenirs, souvenirs…
    J’espère que vous allez tous bien, je n’ai plus de messagerie depuis plusieurs jours, après une grosse tempête les problèmes de réseau ont empiré… Orange répare… Tu sais que c’est compliqué là où on habite car on est à la limite d’une zone blanche.
    On a accès à Internet à une vitesse limitée, grosses galère pour la publication des articles… On fait avec!
    Normalement, on devrait retrouver la messagerie dans deux à trois jours, je t’enverrai un mail à ce moment-là.
    Christophe, à son travail, est resté quinze jours sans Internet ni téléphone, à notre époque ça semble fou…
    Encore bravo pour ton article et ta riche et belle documentation
    Bonne soirée et gros bisous
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *