Sur les quais du vieux Paris par Lucienne Delyle

Image extraite du site dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net

Lucienne Delyle enregistre Sur les quais du vieux Paris en 1939, la Seine avait connue bien des chansons mais rien d’aussi joli. 

C’est par le biais d’un concours radiophonique qu’elle se fait entendre pour la première fois sur les ondes de Radio-Cité.

hqdefault

Elle est prise en charge par l’agent artistique Jacques Canetti, puis par le chef d’orchestre Aimé Barelli qui deviendra son mari.

Son plus grand succès est « Mon amant de Saint-Jean », chanson créée en 1942.

Lucienne Delyle est une chanteuse  intimiste mais de cet intimisme de cabaret où, devant un orchestre ou tout simplement un piano, la vedette du spectacle fait son tour de chant, en robe de soirée, sous le feu d’un seul projecteur.

Le style est connu. Avec Lucienne Delyle, il a atteint la perfection.

Née Lucienne Delache, à Paris, le 16 avril 1913 Lucienne Delyle est décédée, à Monte Carlo, le 10 avril 1962.

 

CHANSONS SUR LES QUAIS DU VIEUX PARIS – LUCIENNE DELYLE

Auteurs: Poterat Louis
Compositeurs: Erwin Ralph
Editeurs: Les Nouvelles Editions Meridian

Quand doucement tu te penches
En murmurant : « C’est dimanche,
Si nous allions en banlieue faire un tour
Sous le ciel bleu des beaux jours ?  »
Mille projets nous attirent,
Et, dans un même sourire,
Nous refaisons le trajet simple et doux
De nos premiers rendez-vous…
Refrain:
Sur les quais du vieux Paris,
Le long de la Seine
Le bonheur sourit,
Sur les quais du vieux Paris,
L’amour se promène
En cherchant un nid.
Vieux bouquiniste,
Belle fleuriste
Comme on vous aime,
Vivant poème !
Sur les quais du vieux Paris,
De l’amour bohème
C’est le paradis…
Tous les vieux ponts nous connaissent,
Témoins des folles promesses,
Qu’au fil de l’eau leur écho va conter
Aux gais moineaux effrontés…
Et, dans tes bras qui m’enchaînent,
En écoutant les sirènes,
Je laisse battre éperdu de bonheur,
Mon coeur auprès de ton coeur..
Refrain
Sur les quais du vieux Paris,
De l’amour bohème

C’est le paradis…

 

Sources.

www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.