Le Bouillon Chartier ou « chez Chartier » : cantoche-resto

« Chez Chartier » est un restaurant fondé en 1896 qui est situé 7 rue du Faubourg-Montmartre dans le 9éme arrondissement. Dans un décor digne du vieux Paris on y mange une cuisine typique, simple, mais efficace.

 

On accède au restaurant par une porte  tambour.

 

L’on fait souvent la queue pour y avoir une table… On vient donc manger relativement tôt chez Chartier.

 

La salle  classée depuis 1989  mérite à elle seule une visite. Dès que vous entrez dans le restaurant, vous retrouvez l’ambiance du début du XXe siècle.

 

Ambiance rétro, meubles à tiroirs en bois immenses dans lesquels on retrouve encore les places pour les serviettes des habitués du quartier, le Bouillon Chartier a eu, dès sa création, vocation  d’offrir un repas digne de ce nom à un prix modeste.

 

Casier pour ranger les serviettes de table.

 

Des serveurs en longs tabliers blancs s’y affairent,  alliant  bonhomie et efficacité.

 

 

La carte est imprimée à la date du jour avec les suggestions du jour et le vin du moment.

 

Si la cantoche leur plait pas, z’ont qu’à aller grailler ailleurs.


 

Les serveurs détaillent l’addition à même la nappe.

 

En 1939 le restaurant est évoqué par Fernandel dans la chanson « Félicie » :

«  Afin d’séduire la petite chatte. Je l’emmenai dîner chez Chartier
Comme elle est fine et délicate. Elle prit un pied d’cochon grillé »

 

Dans « les beaux Quartiers » de Louis Aragon, le jeune Edmond Barbentane, étudiant en médecine, déjeune régulièrement « Chez Chartier ».

 

 

 

 

 

 

 

L

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.