Le Lion, poème de Jacques Charpentreau

Jacques Charpentreau est né aux Sables-d’Olonne le 25 décembre 1928, il décède à Paris le huit mars 2016. Écrivain, poète, il a été instituteur puis professeur de Français dans le XIIIéme arr. de Paris au collège Moulin-des-Près.

LE LION.

A Denfert-Rochereau
Sur son socle là-haut
Un lion très comme il faut
Surveille les autos
Du matin jusqu’au soir
Il fait plaisir à voir
Image du devoir
C’est un lion sans histoires


Quand le temps est au beau
Le lion fait du vélo
Quand le temps est à l’eau
Il fait du pédalo
Il va voir ses amis
Les chevaux de Marly
Les lionceaux et les lions
Place de la Nation


Au milieu de la nuit
Le lion bâille et s’ennuie
Il saut de son socle
Il chausse son binocle
Il prend son parapluie
Et disparaît sans bruit
Dans les rues de Paris
La nuit les lions sont gris


Il revient au matin
D’un pas plus incertain
Il ôte son binocle
Il saute sur son socle
Et devient aussitôt
Un lion très comme il faut
Immobile là-haut
A Denfert-Rochereau


Comme un vieux Parisien
Le lion va le lion vient
Personne n’en sait rien
Mais en écoutant bien
On entend tout là-haut
A Denfert-Rochereau
Le gros lion qui ronronne
Ne le dis à personne.

L’ oeuvre de Jacques Charpentreau compte une trentaine de recueils de poésies mais aussi des contes, des nouvelles, des essais et des dictionnaires.

Il fait partie des « Poètes contemporains » dont l’étude est recommandée par le ministère de l’ Éducation Nationale.

2 réflexions sur « Le Lion, poème de Jacques Charpentreau »

  1. Votre site internet est un délice. Monté à Paris depuis moins de 6 mois, j’ai hâte de revisiter cette ville sous le prisme de vos articles, et ce dès la fin du confinement!

    Merci pour votre contenu, bien à vous.

Répondre à Gérard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.