Le marché Dejean dans le 18 éme arrondissement

La rue Dejean est une petite rue piétonnière de 70 mètres de long située dans le quartier populaire de la Goutte d’Or. Son marché est  un véritable voyage dans la culture culinaire africaine.

 

La sociologue Brigitte Rasoloniaina a recensé au moins 30 langues différentes utilisés dans ce petit périmétre  !

Le Lingala, la langue parlée au Congo,  étant la langue de base.

Cependant, le commerçant pour être compris de ses clients  doit faire des allers-retours constant du Lingala métissée au français.  

 

Vous entendez un chant traditionnel du département du Pool, l’un des départements de la République du Congo situé dans le sud du pays. 

 

 

Le marché Dejean ou Château-Rouge, du nom de la station de métro voisine, offre une ambiance saisissante : parfums, couleurs, ambiance, un véritable petit coin d’Afrique à Paris.

Un marché un peu ……… déjanté.

On parle fort, on discute, on s’interpelle, on rencontre les amis, les gens sont heureux.

On rit : Le marché Dejean est un concentré de vie formidable, un lieu de retrouvailles.

 

La communauté africaine de la région parisienne y vient s’ approvisionner pour  acheter les produits afro-antillais nécessaires à la préparation des plats typiques.

Parmi ces produits citons  : le capitaine, le tilapa ou le Barracuda (poissons) , manioc, gombo, igname (légumes), du piment, des herbes fraîches, du tofu ou encore le safou un fruit d’ Afrique tropicale  et équatoriale……

Le Titanic seul bistrot de la rue. 

 

La plupart des poissonneries et des boucheries se trouvent rue Dejean, les commerces sédentaires de fruits et légumes dans les rues Poulet et  Poissonniers et les boutiques de cosmétiques dans la rue Poulet.  

 

 Deux femmes dans le café Titanic.

 

A la  sortie du métro Château-Rouge, dans la rue Dejean et sur les trottoirs de la rue des Poissonniers se trouvent de nombreux vendeurs à la sauvette.

Malgré la présence policière, ils tentent d’écouler leurs marchandises de contrefaçons : lunettes de soleil, montres, bijoux, sacs, ceintures ou des produits alimentaires :maïs chaud, safou, poissons séchés, manioc.

 

Le marché Dejean est ouvert tous les jours sauf le dimanche après midi et le lundi. 

 

La rue Poulet.

 

Toutes les illustrations de cet article sont l’oeuvre de l’artiste Rebecca Vincenzi.

Née à Bradford en Angleterre, c’est à Londres qu’elle fait ses études de littérature et d’arts plastiques.

Arrivée à Paris en 1998,  elle enseigne le dessin et prépare et obtient le diplôme illustration et narration à l’école Duperré. 

Rebecca Vincenzi a peint une série de tableaux ayant pour thème le quartier de la Goutte d’Or.

Contactée, elle nous a gentiment  permis d’en utiliser les reproductions photographiques.

Elle est également l’auteur d’un livre pour les jeunes « Un trésor dans la Goutte d’Or ».

Ces dernières années l’artiste a exposé ses oeuvres dans plusieurs galeries et dans le cadre de l’Eté au Sénat,  au pavillon Davioud du jardin du Luxembourg en 2012.

 

 

 

Sources.

http://www.rebeccavincenzi.com :  le site de l’artiste peintre Rebecca Vincenzi.

L’ouvrage « Sur le marché Dejean du XXVIII éme arr. de Paris  » de Brigitte Rasoloniaina aux éditions Harmattan.

 

7 réflexions sur « Le marché Dejean dans le 18 éme arrondissement »

  1. Bonsoir Gérard,

    Votre article est gorgé de senteurs épicées , de parfums exotiques et de créativité. C’est toute une atmosphère qui prend vie sous votre plume, je me suis régalée!
    Le nom « Goutte d’or » nous emporte dans sa poésie. Les quartiers populaires ont beaucoup de choses à offrir, la convivialité y règne souvent.
    Les illustrations de Rebecca Vincenzi sont très réussies. Les yeux des personnages rayonnent de vie.
    Je vous souhaite une très belle nuit, grosses bises!
    Cendrine

  2. bonsoir Cendrine,

    un lieu haut en couleur qui vaut la peine de découvrir, tout particulièrement le samedi. C’est la découverte des oeuvres de Rebecca Vincenzi qui ont déclenché l’idée d’écrire cet article .
    Je viens de relire votre formidable article écrit à l’occasion de la saint Valentin : un vrai régal !

    très bonne soirée
    bisous

    gérard

  3. Bonjour Gérard,

    Je vous remercie pour vos messages empreints d’une grande sensibilité. Je relis aussi avec plaisir votre article sur ce lieu que je ne manquerai pas de découvrir, en vrai, grâce à vous. J’aime beaucoup ces illustrations, la couleur est un voyage.
    Je vous souhaite une excellente journée ainsi qu’à votre épouse.
    Bisous

    Cendrine

    • bonjour Cendrine,

      merci pour votre visite et pour vos gentilles paroles. Grâce à votre très bel article je viens de découvrir Saint Jean De Beauregard, un lieu à découvrir absolument.

      Très bonne journée à vous.

      bises

      gérard

  4. Bravo pour ce blog qui est une invitation à découvrir Paris.
    J’aime la fantaisie et les couleurs des tableaux de cette artistes.

  5. merci Pascal

    votre gentil commentaire est un encouragement précieux.

    C’est en me documentant pour réaliser cet article que j’ai découvert l’oeuvre de Rebecca Vincenzi.

    merci

    gérard

  6. Ping : L'envers du décor #1 : notre quartier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.