MON PARIS par Maurice Chevalier

1
« Mon Paris » ou   « Ah! qu’il était beau mon village » créé par Jane Pierly en 1925 fut enregistrée par Emma Liébel, Alibert, Perchicot, André Dassary, Joséphine Baker, Maurice Chevalier …

Cette chanson nostalgique du Paris d’autrefois (déjà !)  est l’oeuvre de Lucien Boyer pour les paroles et de Jean Boyer et Vincent Scotto pour la musique.

Chevalier chante Paris est un album de Maurice Chevalier de 1966. Il s’agit d’un album hommage à la ville de Paris qui comprend quinze titres :

1. Ça c’est Paris
2. Le gamin de Paris
3. À Paris dans chaque faubourg
4. C’est Paris
5. La Seine
6. Paris-Tour-Eiffel
7. Sous les toits de Paris
8. I Love Paris
9. Fleur de Paris
10. À Paris
11. Mon Paris 
12. Sous les ponts de Paris
13. Paris sera toujours Paris
14. Sous le ciel de Paris
15. Paris, je t’aime d’amour

 

Paroles de Mon Paris ou ah! qu’il était beau mon village.

Sur le parvis de Notre-Dame
Un vieillard disait, tout attendri :
Paris, vous l’appelez Paname,
Mais de mon temps, Paris c’était Paris !
Traverser l’eau c’était un long voyage
Nous n’avions pas de métro ni d’ autocars
Paris semblait un grand village
Qu’on était bien sur les boulevards.
Ah ! Qu’il était beau mon village,
Mon Paris, notre Paris
On n’y parlait qu’un seul langage,
Ça suffisait pour être compris !
Les amoureux n’allaient pas
Se cacher dans les cinémas,
Ayant certes beaucoup mieux que ça :
Y s’bécottaient sur un banc
Et les moineaux gentiment
Sur les branches en faisaient autant !
Ah ! Qu’il était beau mon village,
Mon Paris, notre Paris !
Les femmes portaient des dentelles
Et surtout d’adorables froufrous,
Et quand on marchait derrière elles
Fallait deviner ce qu’il y avait par dessous !
Elles ne montraient que le bout de leurs bottines
Mais aussitôt qu’y se mettait à pleuvoir
Elles se retroussaient les coquines…
Pour la pluie, non… pour se faire voir !
Ah ! Qu’il était beau mon village,
Mon Paris, notre Paris
On n’y parlait qu’un seul langage,
Ça suffisait pour être compris !
On ne faisait pas du cent-vingt,
On cultivait son jardin
Ou la femme de son voisin …
On avait le cœur content
Et quand revenait le printemps
Tout le monde avait vingt ans !
Ah ! Qu’il était beau mon village,
Mon Paris, notre Paris !

 

2 réflexions au sujet de « MON PARIS par Maurice Chevalier »

  1. Un immense artiste, il fait partie de notre mémoire nationale!
    Une chanson qui fait tant de bien, dans ce monde de brutes…
    Un Paris de gouaille et de fête, merci pour le joli billet et plein de tendres pensées, gros bisous
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *